J’ai du mal avec les rituels quotidiens, les routines spirituelles…

Les rituels quotidiens et moi, ça fait deux. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai toujours eu du mal à en instituer. Pourtant les périodes où je me suis astreinte à cela, j’ai vécu de bons moments. mais, je ne tiens pas sur la durée.

Rites de salutation au soleil

Mon rite quotidien favori demeure le salut au soleil le matin. C’est celui qui me procure le plus de joie et qui est le plus naturel ou spontané. Cependant, je n’arrive à en faire une routine. De la même façon, j’aime bien aussi celui du soir pour saluer le coucher du soleil. Ce sont deux moments de la journée qui me semblent magiques, entre deux mondes, entre le jour et la nuit, des charnières ou moment de passage. Et saluer cet astre est ce qui me semble le geste le plus concret et le plus évident d’une journée. Sans le soleil, pas de jour. Sans lui pas de vie. Idem pour les hommages aux cours d’eau. Sans eau pas de vie. Ou la terre.

Rites spontanés

Je pense que la spontanéité ou la sincérité sont les ingrédients essentiels pour que mes gestes aient du sens. Je n’arrive pas vraiment à me forcer à « faire », parce qu’on m’a dit de « faire » ou parce que c’est censé être « correct ». La relation au divin est personnel. Et je ne trouve pas d’intérêt ou de sens à forcer les choses. Pourtant j’aimerai bien rendre un hommage quotidien régulier. Et j’admire ceux, qui y parviennent. Je trouve que c’est un geste magnifique. Et j’ai essayé. C’est pour cela que récemment, j’ai créé un hymne au soleil levant de mon cru, simple et court. Pour essayer de nouveau, car le retour de la belle saison aussi m’inspire.

Sincérité versus conformisme

Peut-être que cela vient de mon enfance. Durant cette période, j’ai été forcée de réciter des chants et des prières à la catéchèse et à la messe, dont je ne comprenais pas le sens ou qui ne venait pas de mon cœur. Je le faisais parce qu’on me le demandais, sans me laisser d’autres choix. Par conformisme social. C’était ce qui était « correct » de faire, alors je le faisais. Du coup aujourd’hui, je ne peux plus faire d’actes relevant de la vie spirituel, de l’hommage à la vie ou au divin, si cela n’a pas de sens pour moi ou si ça ne vibre pas avec ce que je vis.

Pourquoi créer un blog spirituel et païen ?

Je suis dans le milieu spirituel laïque et en particulier néo-païen sur le web francophone, depuis 2003. Ce qui fait environ 16 années d’activités plus ou moins régulières sur ce média dans cette communauté. Je constate depuis quelques années, la fermeture et une moindre création de blogs spirituels de mouvance néo-païenne. Probablement, que l’effet de mode aussi est passé et que beaucoup d’entre nous n’y trouvent plus leur compte. Mais pour les nouveaux et ceux qui poursuivent le blogging spirituel, quel intérêt pouvons-nous y trouver ?

  • Pouvoir entrer en relation avec des gens de mêmes croyances quand on est seul dans son secteur géographique ou original dans son cheminement (si hors tradition).
  • Partager ses expériences spirituelles, prendre du recul par rapport à elles via l’écriture.
  • Informer le grand public et dissiper les idées reçues véhiculées parfois par les médias traditionnels, les fausses rumeurs ou les amalgames dangereux (par exemple avec les satanistes, assimilation aux sectes, etc).
  • Partager des connaissances et ses expériences, aider les débutants ou proposer des supports pédagogiques, formuler publiquement les questions qu’on se pose et demander de l’aide.
  • Pouvoir écrire sur la voie spirituelle qu’on aime et qui nous passionne, parler de ses centres d’intérêts, de ses lectures.
  • Proposer ses services en relation avec la thématique spirituelle.
  • Faire connaitre son groupe ou son association, ainsi que les évènements organisés ou les actions en cours (fêtes, rencontres, cours, pétitions, rituel publique, services…etc)

Hymne au soleil levant

Hymne au soleil levant
* * *
Salut à toi, dont la lumière embrase l’horizon.
Tu nourris la terre et fourni de belles moissons.
Tu réchauffes les cœurs et fait croître la joie.
Tu rythmes nos heures de ta progression, pas à pas.
Astre solaire, je te remercie de nous offrir chaque jour
la santé, la félicité et la prospérité.

Seren Eirian, 21 juin 2019

Droits d’auteur
Création personnelle, utilisable pour un usage privé uniquement et non-commercial. Pour un tout autre usage merci de contacter l’auteur, Seren Eirian, via le formulaire de contact du site internet.

Copyright and intellectual property
Personal creation, usable for private use only and non-commercial. For any other use please contact the author Seren Eirian via the contact form of this website.