Sorcilia petite sorcière, livre pour enfant de 3 à 6 ans

Sorcilia petite sorcière est un ouvrage, que j’ai acheté d’occasion sur le site Label Emmaüs. Pourquoi d’occasion ? Parce que j’essaie, si possible d’adopter un mode de vie plus respectueux de l’environnement et solidaire. Il existe des brocantes, des dépôts et des librairies d’occasions remplies d’ouvrage quasi neufs ou en bon état. Ils peuvent encore faire votre bonheur ou celui de vos enfants. N’en produisons pas plus et cessons de remplir nos poubelles d’objets qui peuvent resservir. De plus, ils permettent à des petits commerces de proximité ou des commerces solidaires, d’offrir du travail près de chez vous à des passionnés de littératures et/ou en réinsertion. Deux bonnes raisons d’acheter ses livres d’occasions.

Une petite sorcière pas très sage et pas très prudente…

Sorcilia n’est pas un ouvrage récent. Il a été édité en 1999 chez Gallimard Jeunesse, collection Mes Premières Découvertes Panique. Dans la même collection, il y a Vladimir le petit vampire, Tom petit fantome, Toutpaille l’épouvantail, Lou petit Loup garou, et Osley petit squelette. Sorcilia est plutôt pour les plus jeunes. Car son histoire reste assez simple et vite lue. C’est à dire la tranche 3 à 6 ans. Le scénario me rappelle un peu celui de l’apprenti sorcier de Disney. Sorcelia est une jeune sorcière, fille de sorcière. Sa maman doit s’absenter un soir, laissant Sorcilia seul dans la maison avec son grimoire. Elle lui fait confiance. Avant de partir, elle lui demande d’être sage et de ne surtout pas toucher à son grimoire… vous devinez la suite ? Ce que j’ai bien aimé en fin d’ouvrage, c’est la page qui parle brièvement de ce qu’étaient les sorcières autrefois. Avec des mots simples, elle explique qu’elles étaient souvent des guérisseuses injustement calomniées et persécutées. Et ça c’est plutôt cool d’enseigner aux enfants l’origine de la chasse aux sorcières, en quoi celle-ci fut injuste et cruelle.

Un premier livre pour une soirée Halloween

Certaines pages sont des calques transparents avec une partie du décor imprimé ou un monstre. La couverture cartonnée a un léger effet de relief. L’ouvrage semble assez solide et fait pour résister aux petits mains des plus jeunes. C’est un premier ouvrage intéressant pour les enfants, qui sont intéressés par les sorcières, les monstres, l’étrange et les histoires qui font un peu peur, mais pas trop. C’est un livre qui peut-être lu lors d’une soirée de Samhain/Halloween par exemple.

Carnet de mythologie égyptienne

Pour Noël, notre enfant a reçu un livre sur la religion égyptienne antique. C’est un sujet, qui l’intéresse. Pourtant, même si j’adore cette civilisation, je ne l’ai pas particulièrement nourri de lectures sur le sujet. Au contraire, j’ai essayé de resté neutre et de lui apporter des lectures sur divers sujets, afin qu’il fasse ses propres choix. Alors vous pensez bien, quand je l’ai vu spontanément être attiré par ce sujet… forcément ça m’a fait plaisir.

Livre d’initiation à la mythologie égyptienne pour enfants

Au moment des fêtes de Noël, c’est lui qui a choisi ce livre avec nous sur Internet, parmi plusieurs autres sur l’Égypte antique. Et je trouve qu’il a bien choisi. Ce petit livre (proche format A5), présente les dieux de la mythologie égyptienne de façon succincte avec une illustration pour chacun. C’est une sorte d’introduction à la mythologie.

Livresur les  dieux égyptiens pour enfants

Plus de 50 dieux sont présentés. Ils sont représentés graphiquement dans un style BD ou personnage d’animation contemporain. On dirait presque les véritables protagonistes d’une série animée. Ils sont relativement fidèles à leurs représentations anciennes et conservent une bonne part de leurs attributs (coiffe, aspect animal, sceptre, arme…etc).

carnet de mythologie égyptienne, livre  pour enfants

Bon ouvrage pour les enfants

Ce livre est une bonne façon de découvrir les dieux. Il complètera à merveille un ouvrage sur les mythes, les contes ou les légendes. C’est une sorte de lexique des dieux de poche pour enfants ou pré-adolescents découvrant cette culture ancienne (6 – 10 ans).

Carnet de Mythologie égyptienne
Édité par Quelle Histoire – septembre 2019
de Bruno Wennagel et Mathieu Ferret
ISBN-13 : 978-2371045156

La sorcière Cornebidouille, le livre

Il y a quelques jours à la médiathèque, nous avons découvert lors d’une de nos explorations familiale, le livre sur la sorcière Cornebidouille. Cet ouvrage a beaucoup été apprécié. Il faut dire que le personnage de l’imposante sorcière est fort attachant et drôle. Son nom aussi amuse beaucoup les enfants.

Mange ta soupe !

L’histoire est celle d’un petit garçon, Pierre, qui ne veut pas manger sa soupe. cela va vous rappelle des souvenirs ? Moi, ça me rappelle la soupe aux champignons qu’on voulait me faire manger à la cantine ou à la maison, et que je détestais. Je n’en mange toujours pas d’ailleurs. Bref, Pierre ne veut pas de sa soupe. Toute la famille insiste pourtant pour qu’il en mange. Mais rien à faire.

La sorcière cornebidouille

La menace de la sorcière

Alors son papa lui parle de Cornebidouille. Il lui dit que la sorcière vient à minuit voir les enfants qui ne mangent pas leur soupe pour leur faire peur. Et ils sont si peur, que le lendemain ils mangent tous leurs soupes et ils avalent même la soupière avec. Mais, Pierre n’a pas peur. Il ne croit pas aux sorcières. Jusqu’à cette nuit, où l’imposant mégère se pointe dans sa chambre pour lui reprocher de ne pas avoir manger sa soupe. Pierre arrivera-t’il à s’en défaire ?

Je vous laisse découvrir la réponse dans le livre…