Irminlind, éclaireuse spirituelle

« Un éclaireur est une personne qui a pour mission de partir en reconnaissance pour observer et recueillir des informations, qui seront utiles au reste du groupe. Mais lui-même avant de partir ne sait pas ce qu’il va découvrir, il part à l’aventure, vers l’inconnu. Il fait des expériences, peut se tromper, rencontrer des obstacles ou tomber dans une impasse.»

Irminlind, blogeuse spirituelle et auteur du blog Seren Eirian

C’est un peu ainsi que j’aime définir mon projet de blog spirituel personnel. Une aventure, imparfaite, avec des hauts et des bas, des réussites, des échecs, une volonté d’apprendre, de progresser, de partager mes expériences et de l’information, dans l’intérêt de la communauté.

Je me présente. Mon nom païen actuel est Irminlind. Autrefois, j’ai porté d’autres noms ou pseudonymes. C’est pourquoi dans ma chronologie certains articles écris par le passé, ne porte pas en nom d’auteur Irminlind. Ces noms reflétaient mon attachement à une voie particulière ou la direction particulière d’une période de ma vie. Je ne souhaite pas utiliser mon nom civil, car ce qui compte, ce n’est pas « moi ». Mais les échanges d’idées, que nous pouvons à travers un blog spirituel personnel et la quête de sagesse. Ma famille connaît mes croyances, sans les partager forcément. Nous vivons dans un respect mutuel de nos différences. Mais, je ne souhaite pas qu’elle soit la cible de malveillance, de personnes ne partageant pas mes idées, qui souhaiteraient me faire du mal à travers elles.

J’ai découvert que ma spiritualité peut-être qualifiée de néo-païenne, au début des années 2000 soit aujourd’hui près de 20 ans. Même si, cette étiquette est imparfaite à représenter vraiment ma voie, qui peut aussi être qualifiée d’éclectique ou de laïque. C’est d’abord la tradition égyptienne ou netjerisme, qui a été ma tradition « mère ». C’est à dire celle qui m’a donné une base ou des racines pour progresser. Et encore aujourd’hui, cette tradition ancienne m’inspire et m’influence beaucoup. J’ai ensuite poursuivi mon exploration vers le féminin sacré, tout en redécouvrant la spiritualité antique de la région où je vis, l’Ouest de la France. Aujourd’hui, c’est finalement assez difficile de me mettre dans une case précise. Et à 40 ans passé, je ne le souhaite pas. Peut-être parce que j’ai compris que ma nature est plutôt celle d‘une solitaire, même si j’aime célébrer le sacré, « ce qui est divin », la nature avec d’autres et partager mes doutes, mes questionnements au sein d’un groupe.

Mon parcours

Études supérieurs dans le domaine de l’Histoire jusqu’au niveau licence, Université de Nantes.

2004 – Rencontre  avec  les membres  fondateurs du projet Ta Noutri, autour de la spiritualité des anciens égyptiens.
2005 à 2010 – co-fondatrice et co-administratrice de Ta Noutri en France.
Juin 2006 à Janvier 2007 – Je m’inscris au cours débutants de la Kemetic Orthodoxy (USA).
27 Mars 2007 – A l’issue des cours débutants, je choisi de passer le rite de divination du netjer parent au sein la Kemetic Orthodoxy, puis en avril je deviens shemset (féminin de shemsu).
2008 – Participation à  la newsletter de LAPF, « Horizons Païens » sur les numéros 10, 11 et 12 de la revue format PDF,  rédaction des articles :  « Fête du jour de mâcher les oignons pour Bast », « La fête  des lumières d’Aset », »Le mythe de la vache céleste ».
– publication sur LULU.COM de « Ouab : fonction sacerdotale et sens initiatique de la pureté dans la spiritualité égyptienne », un ouvrage qui condense deux ans de recherches sur le concept de  pureté et la  prêtrise pure dans l’Égypte ancienne (première édition).
2007 à 2011 – élève de l’école des Mystères de la Déesse, tradition déaniste. Rédaction de plusieurs articles pour le blog de l’école.
2011 à 2017 – prêtresse déaniste à l’École  des  Mystères  de la déesse.
2012 – Co-écriture avec Sasenkhentou (Chemou) de l’article « La tradition égyptienne : du Kémitisme au Netjerisme » pour le le magazine Lune Bleue n°7 (magazine de la Ligue wiccane éclectique) et SEMAT ANKHTY
2012 – Départ de SEMAT ANKHTY
2013  – publication sur LULU.com de  l’Almanach  des  fêtes d’Hathor, reconstitution du calendrier égyptien  avec les principales fêtes de cette déesse.
2014 – Publication dans le magazine Lune Bleue n° 12, Litha 2014 : Le calendrier Égyptien
fin 2019 –  Participation au groupe de discussion Facebook, Neferou Khepri.